Je sais que je doit bloguer plus souvent en français; je suis pas content a m’exprimer comme un enfant, mais on doit faire ce qu’on doit faire si on voudrait s’améliorer. J’ai pris un nouveau boulot cette année, c’est de distribuer le journal gratuit “24” a l’extérieur de la station Union chaque matin de sept …
" /> Jason Holborn | Cybercarnet/Weblog - Pourquoi j'aime mon travail

Pourquoi j’aime mon travail

Je sais que je doit bloguer plus souvent en français; je suis pas content a m’exprimer comme un enfant, mais on doit faire ce qu’on doit faire si on voudrait s’améliorer.

J’ai pris un nouveau boulot cette année, c’est de distribuer le journal gratuit “24” a l’extérieur de la station Union chaque matin de sept heures jusqu’à dix heures. Il me convient très bien, ce travail – surtout j’aime les gens, et il me fait bien a les voir tous les matins. Je vois l’aube chaque matin, ça me fait plaisir et j’ai une très belle vue de ça, et comme j’adore le transport en commun, j’aime a voir les trains GO arriver et partir, et les autobus GO aussi. J’aime les couleurs que je vois; c’est au centre-ville, donc c’est plutôt gris, mais c’est un arrière-plan, et c’est décoré par deux couleurs surtout: le vert, des trains et autobuses et l’affichage GO, et l’orange de la construction – les chemises, les barrières, les pan-cartes d’avertissement (et mon “pull” de 24 aussi, et les manchettes de 24). J’aime les gratte-ciels, et je regarde la construction d’un nouveau gratte-ciel, une création de Daniel Liebeskind, le “tour L” formé comme une botte, ou un lettre ‘L’. Je voit la tour CN, la station Union, l’hôtel Royal York, l’ancien hôtel-de-ville et son clocher avec ses gargouilles, et je me tiens debout sous des petites gargouilles qu’arbore le bâtiment de Revenue Canada (c’est rare qu’on voit des gargouilles au Nouveau Monde), et la place RBC avec ses fenêtres d’or en poussière.

Il me fait bien de me lever tôt, et aussi de finir tôt, avec la majorité de la journée avant moi. Si j’héberge un chien pour la nuit, je dois me lever même plut tôt, pour qu’il (ou elle) peux avoir l’occasion de faire pipi. Les heures m’a attiré a ce boulot; c’est mieux se lever tôt.

C’est une façon très positive pour entamer les journées; on me dit probablement quatre cents fois chaque matin de, “passez une belle journée!”, tout le monde est content, bien habillé pour leur travail, fier de leur travail et heureux d’être employé. Je suis bien content que j’ai pris ce boulot, et comme Edith Piaf disais, je ne regrette rien. Souvent les gens pensent que c’est un mauvais boulot, mais j’ai encouragé quelques amies et voisins sans emploie a tenter le coup — on peut même avoir un tout autre boulot apres qu’on a fini a dix heures.

Je le doit a mon amie Lawrence, qui l’a fait lui-même pour une année avant qu’il a commencer l’école. Je me méfiait au début, mais je suis bien content que j’ai fait une application.